Vous l'avez sûrement vue passer : il y a quelques temps, une vidéo bouleversante a fait le buzz sur internet. 

Une ancienne ballerine espagnole atteinte d’Alzheimer s’est souvenue de la chorégraphie du Lac des Cygnes alors qu’elle écoutait le morceau de Tchaïkovski. 

Le casque sur les oreilles, l’émotion qu’elle éprouve alors lui permet de se souvenir de sa chorégraphie, qu’elle reproduit à la perfection à l’aide de ses bras. 

On le sait, la maladie d’Alzheimer n’a pas vraiment de traitement miracle.

Toutefois, certains traitements non médicamenteux ont le pouvoir d'aider les patients à retrouver partiellement leur mémoire et à acquérir plus d'autonomie

Ces traitements ont pour objectif de : 

  • retarder l’évolution de la maladie et de ses symptômes. 
  • stabiliser l’état de santé des patients 
  • améliorer leur qualité de vie au quotidien.

Nous vous donnons deux exemples ici de traitements non médicamenteux : 

Raviver les souvenirs et entretenir la mémoire à long terme grâce à la thérapie par réminiscence

Grâce à des albums photos, des vidéos, ou encore des objets, les patients peuvent se remémorer leurs souvenirs. L’objectif étant que les personnes atteintes de cette maladie associent ces objets ou medias à un instant de vie, à une émotion particulière et ainsi, qu'elles entretiennent leur mémoire.

En effet, il est prouvé scientifiquement que la mémoire retient à plus long terme les souvenirs liés à une émotion forte. 

 

Favoriser l’éveil et la motricité des patients grâce à la médiation animale ou zoothérapie. 

Quoi de mieux qu'un partenaire de soin à quatre pattes pour redonner le sourire aux patients ? 

Les chiens, chats et lapins contribuent à améliorer la mémoire émotionnelle, réduire le stress et entretenir la motricité

Sources :

Courrier internationnal

Ordre de Malte France

Fondation Recherche Alzheimer

Autres communications