Jeunes et personnes âgées : le pouvoir de la cohabitation intergénérationnelle solidaire

La cohabitation intergénérationnelle solidaire, quesako ?

      La cohabitation intergénérationnelle solidaire concerne les jeunes de moins de 30 ans habitant chez des personnes de plus de 60 ans. Les personnes âgées peuvent être soit propriétaires, soit locataires de leur logement.

     Ce dispositif permet d’assurer à la personne âgée une présence rassurante au sein de son foyer. Le jeune occupe une partie de son logement en échange de sa présence et d’une participation financière éventuelle. La personne âgée est aussi à même de demander à son locataire de lui rendre quelques petits services. Attention : il ne s’agit passent aucun cas d’aide à la personne mais bien de petits services rendus de temps en temps. Le jeune ne peut se substituer à une aide à domicile.

Quels sont les avantages de la cohabitation intergénérationnelle solidaire ?

   En somme, la cohabitation intergénérationnelle peut déboucher sur de vraies relations de confiance et de belles amitiés.

Quels sont les modalités de ce dispositif intergénérationnel ?

   La durée de cohabitation et l’éventuelle contrepartie financière sont à convenir librement entre les parties dans le cadre d’un contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire.

   Il peut s’agir d’une sous-location si le jeune doit contribuer financièrement à la location de son logement. Toutefois, il peut aussi s’agir d’une mise à disposition gratuite d’une partie du domicile de la personne âgée en contrepartie de temps de présence (notamment la nuit) ou de petits services.

  Si l’une des deux parties décide de mettre fin au contrat, un préavis d’un mois est applicable.

  Pour en savoir plus sur la colocation intergénérationnelle solidaire, cliquez ici.

 

Autres communications